Un autre regard sur le monde Uncategorized Comprendre nos émotions

Comprendre nos émotions

Le but même de notre existence c’est d’avoir du plaisir et de la satisfaction par l’atteinte de nos objectifs fondamentaux. Comme les émotions gouvernement notre quotidien et font partie intégrante de notre vie, elles nous aident à atteindre notre but tout en nous poussant à agir. Cependant, trop intenses ou mal gérées et mal contrôlées, elles peuvent constituer un frein à notre avancement et peuvent même avoir des effets négatifs sur notre santé. En effet, il existe des émotions désagréables qui interagissent avec notre bonheur et nos relations avec les autres. Elles nous empêchent d’agir ou de prendre des initiatives tout en bloquant nos facultés de jugement face une situation déterminée. Gérer ou diminuer ces mauvaises émotions nous aident à avoir une bonne entente avec notre entourage et à mieux vivre tous les jours.

Gérer les émotions implique de les connaître c’est-à-dire les comprendre et arriver à les nommer, sur ce, le coach Laurent marchand en parle plus sur son site. Cela implique également d’être responsable de vos sentiments et ne pas laisser les autres ni les événements les contrôler. Le fait de savoir contrôler vos émotions améliore votre relation avec les autres, tout en vous aidant à mieux connaître et comprendre ce que les autres ressentent.

Les quatre émotions essentielles

D’une manière générale, bien qu’il existe plusieurs types d’émotions qui nous régissent à chaque instant, quatre sont essentiellement prédominantes à savoir la satisfaction, la colère, l’anxiété ou la peur soutenue et la dépression ou la tristesse soutenue.

La colère est ce sentiment qui manifeste notre mécontentement et notre désaccord. Quand une personne est en colère, elle développe un trouble comportemental à type d’agressivité et  d’irritabilité jusqu’à une attitude défensive et une opposition permanente. La peur nous empêche de prendre des engagements et de trouver que tout nous dépasse et au dessus de nous. La peur prolongée et soutenue devient de l’anxiété qui correspond à une panique pour toutes choses.

La tristesse peut être assimilée à une contradiction à ce que nous avons espéré ou planifié et à ce qui s’est réellement passé ou obtenu. Cela peut être dû à des personnes ou à des évènements. Quand la tristesse se prolonge, elle conduit à une dépression. Une personne déprimée développe une faible estime de soi et une faible acceptation de soi. La satisfaction par contre est une sensation de bien-être qui nous pousse à aller de l’avant.

Apprendre à contrôler nos émotions

Ce n’est pas en mangeant beaucoup ou en buvant de l’alcool ou en consommant de la drogue et encore moins en travaillant beaucoup que vous arriverez à maîtriser vos émotions mais en sachant les contrôler.  Avant tout, évaluez-vous rationnellement afin de vous connaître. Peu importe vos défauts, acceptez les et ne laissez personne vous sous-estimer et vous manquer de respect.

En pratique, contrôlez vos pulsions et maîtrisez votre contrariété en vous calmant et en choisissant le moment opportun et le bon endroit pour exprimer votre colère. Pour éviter d’être déprimé, ne comptez pas vos défauts, vos faiblesses, vos erreurs et vos échecs. Chassez les pensées toxiques qui vous poussent à vous rappeler des mauvais souvenirs et des humiliations que vous avez subies. Au contraire utilisez-les pour tirer des leçons et des attitudes positives à adopter si la situation se renouvelle.

C’est normal d’avoir peur de l’inconnu et de s’engager mais pour une satisfaction dans la vie, il est indispensable de prendre les bonnes décisions et d’agir en toute liberté. Avancez petit à petit chaque jour et dites vous que vous pouvez le faire. N’ayez pas peur de recommencer et de rectifier les tirs même si cela s’éloigne un peu de votre prévision initiale. Soyez maître de vos propres déterminations pour arriver à vous construire et à bâtir votre vie.