Un autre regard sur le monde Management Réalisation d’un audit interne

Réalisation d’un audit interne



Pour se conformer à certaines exigences ou tout simplement pour des raisons de performance, une entreprise peut effectuer différentes démarches. L’audit interne en fait partie et est d’une importance majeure dans le progrès, la renommée et la crédibilité de l’entreprise. Voulez-vous en apprendre plus sur l’audit interne ? Découvrons ensemble l’essentiel à savoir sur l’audit interne dans la suite de cet article.

Quelle est l’importance et quels sont les objectifs de l’audit interne ?

L’audit interne est avant tout une démarche indépendante de l’entreprise. C’est un outil qui permet à l’entreprise d’évaluer l’efficacité de son système de management. Sa réalisation permet à l’entreprise de se conformer aux exigences d’une ou plusieurs normes. L’audit interne permet également de répondre aux exigences de qualité du système de management de qualité mis en place dans l’entreprise. Il existe en effet différents systèmes de management variable selon le type d’activité exercé (ISO 9001, ISO 14001, ISO 22000, ISO 26000, ISO 50001…). Il peut concerner une partie (audit de processus) ou l’ensemble du système de management de l’entreprise. Plusieurs objectifs sont visés lors de la mise en place d’un audit interne :

  • Avoir la maîtrise et mieux assurer le contrôle de gestion ;
  • Optimiser la gestion des risques de fonctionnement ;
  • Cibler les points et domaines dans lesquels l’entreprise doit s’améliorer pour augmenter ses performances ;
  • Conforter l’entreprise dans ses bonnes pratiques ;
  • Renforcer efficacement le système de management instauré et surtout avoir une certification recherchée…

Quelles sont les différentes étapes d’un audit interne ?

Un audit interne (en savoir plus avec certi-process) s’effectue suivant les cinq étapes suivantes :

  • Le déclenchement ;
  • La préparation ;
  • La mise en œuvre ;
  • La production du rapport ;
  • Le suivi.

Le déclenchement de l’audit est une initiative de l’entreprise. Cette dernière doit définir le domaine d’intervention de l’audit et nommer le prestataire qui sera chargé de l’effectuer. Une fois l’audit lancé, on passera à la deuxième étape. Durant cette étape a lieu la conception du plan de l’audit. Les points clés tels que les objectifs, les personnes et fonctions à auditer ainsi que le planning seront connus. C’est lors de la préparation que s’effectue aussi la consultation de tous les documents à utiliser, notamment les référentiels de l’entreprise. Ces derniers regroupent les textes réglementaires, les normes, les spécifications clients, les cahiers de charges… À l’étape de la réalisation a lieu la réunion d’ouverture où le chargé d’audit est présenté au personnel. C’est durant cette étape que les différentes activités de l’audit sont réalisées, notamment les entretiens et les animations. La fin de cette étape est marquée par une réunion de clôture organisée. S’en suivent la rédaction du rapport d’audit puis sa communication aux parties prenantes. L’audit interne est un processus continu. Par conséquent, un plan d’action est élaboré et suivi sur la base des recommandations et conclusions de l’audit.

À qui confier l’audit interne de sa structure ?

L’audit interne est réalisé par un prestataire nommé auditeur ou équipe d’audit. L’auditeur doit être un consultant spécialisé dans le système de management de qualité dont on souhaite obtenir la certification. En plus de maîtriser l’entreprise, il doit disposer de solides connaissances techniques et justifier d’une certification ICA ou IRCA. Puisqu’il s’agit d’un audit interne, l’auditeur peut être affilié à la direction générale de l’ensemble. Il faut cependant veiller à ce que l’auditeur ne contrôle pas son propre travail. Il doit donc être une personne extérieure au système qu’il audite. Entre autres responsabilités qui lui incombent, on peut citer :

  • Vérifier si les activités de l’entreprise sont conformes aux règlements et lois ;
  • Analyser si les objectifs définis dans le management de l’entreprise sont respectés ;
  • Décortiquer les activités et le fonctionnement de l’entreprise (détecter les risques et défauts de fonctionnement…)…

Que retenir ? L’audit interne permet à l’entreprise de vérifier si elle fait bien les choses. Il permet également à l’entreprise de savoir si elle fait les bonnes choses. Il accompagne l’entreprise dans la mise en place d’un système de management de qualité répondant aux normes en vigueur. Sa réalisation s’effectue par étape sous la direction d’un auditeur reconnu, qualifié et certifié.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *